Page d'accueil English pages    
Deutsche Seiten 
| Page principale | Programme des randonnées | Galeries d'images | Organisation des randonnées| News| Liens | Contact |

Aller vers l'image
Précédente<<  >>Suivante 

Roue à aube pour la surveillance de la Gorperi

Roue à aube pour la surveillance de la Gorperi

Les techniques développées pour la construction des Bisses sont déjà à elles seules des preuves de l’ingéniosité de nos ancêtres. Cette ingéniosité ne s’arrêtait pas au Bisse lui-même, mais aux techniques permettant de prévenir de gros problèmes le long du Bisse.

Ainsi, il était impératif qu’à partir du moment où le canal était mis en eau au printemps, le précieux liquide s’écoule sans entraves. Il pouvait cependant arriver que des objets (blocs de pierre, arbres, …) tombent dans le canal et interrompent l’eau. Pire : un bloc de pierre pouvait créer un débordement du canal et une érosion importante de la digue. Un tel événement était à éviter absolument car les travaux de réfections auraient été considérables.

C’est la raison pour laquelle on devait s’assurer que l’eau coule sans interruption. Certes, le gardien du Bisse avait le devoir de parcourir le canal dans son intégralité une fois par jour. Mais cela ne suffisait pas toujours à garantir une intervention rapide en cas de problème.

C’est pourquoi on a construit de telles roues à aube. Celle-ci est actionnée par une petite déviation d’eau qui se tarit si le niveau devait descendre trop bas. La roue actionne, à son tour un petit marteau qui va frapper sur une sonnaille. Ainsi, la présence du « ting, ting, ting, … » indique que l’eau coule en suffisance. L’absence signifie qu’il faut aller voir ce qui se passe.

Cette roue sur la Gorperi s’appelle la Lischutreichlä, qui pourrait se traduire par : la Sonnaille de la Léchère.

Aller vers la galerie de l'image

Les images peuvent être copiées à discrétion pour autant qu'elles ne servent pas à des fins commerciales. Si elles devaient êtres présentées sous quelle forme que ce soit, prière de mentionner l'auteur (Charles Lehmann) et le site Web.

Last update: October 14th, 2014