Page d'accueil English pages    
Deutsche Seiten 
| Page principale | Programme des randonnées | Galeries d'images | Organisation des randonnées| News| Liens | Contact |

Aller vers l'image
Précédente<<  >>Suivante 

Le Pizzo d'Orsalietta, la Ciavena Alta et le Pizzo della Cazzana

Le Pizzo d'Orsalietta, la Ciavena Alta et le Pizzo della Cazzana

Cette vue, prise depuis la crête dominant les Laghi della Cròsa et Mött donne une bonne idée de la hauteur que l’on a atteinte. On se retrouve au même niveau que les sommets, tels que le Pizzo d’Orsalietta.

Lorsque l’on se trouve à Foroglio, dans le fond du Val Bavona, on est complètement écrasé par ces sommets qui présentent de fortes pentes de rochers. Vu depuis la Cròsa, ils ne semblent plus aussi imposants. C’est dire à quel point on est monté.

Ce massif a un aspect sauvage et on a de la peine à croire qu’il existait des alpages sur ces pentes raides. C’est pourtant un fait que la moindre vire était exploitée, soit pour y faire paître les bêtes, soit pour y faire du foin sauvage, lorsque l’accès était trop difficile. Lorsque ces vires étaient utilisées pour le foin sauvage, elles prenaient alors le nom de "madèe". Ce toponyme est à mettre en rapport avec les "Wildheuplanggen" que l’on trouve en Suisse Centrale. Et comme en Suisse Centrale, la fenaison sauvage était soumise à des règlements précis.

Avec la disparition de ces alpages et de ces prés, ont aussi disparus les accès. C’est la raison pour laquelle le parcours de ces endroits requière une grande prudence, parce que d’une part les sentiers étaient téméraires (parfois des escaliers en bois étaient fixés au rochers) et que d’autre part, les traces commencent à disparaître.

Aller vers la galerie de l'image

Les images peuvent être copiées à discrétion pour autant qu'elles ne servent pas à des fins commerciales. Si elles devaient êtres présentées sous quelle forme que ce soit, prière de mentionner l'auteur (Charles Lehmann) et le site Web.

Last update: October 14th, 2014