Page d'accueil English pages    
Deutsche Seiten 
| Page principale | Programme des randonnées | Galeries d'images | Organisation des randonnées| News| Liens | Contact |

Aller vers l'image
Précédente<<  >>Suivante 

Au sommet du Mont de l’Arpille

Au sommet du Mont de l’Arpille

Le sommet du Mont de l’Arpille, au-dessus de Martigny, est attractif pour plusieurs raisons.

D’abord, l’environnement de cette montagne est exceptionnel, puisque derrière le sommet se trouve une lande à bruyère absolument magnifique dans laquelle vivent quelques lagopèdes.

Ensuite, la vue depuis le sommet est splendide, comme on peut le constater sur l’image.

Ici, la vue porte en direction de Sion.

A nos pieds se trouve la ville de Martigny. On voit, un peu plus loin, s’écouler le Rhône. Celui-ci fait un coude juste en face du Mont de l’Arpille. A gauche se trouvent le Massif des Alpes Bernoises et à droite le Massif des Alpes Pennines. Sur la gauche, on voit bien le sommet du Grand Chavalard donnant l’impression de dominer toutes les autres montagnes. Encore plus sur la gauche, on voit une partie des Dents de Morcles. Ce dernier sommet fait office de référence en termes de découverte géologique, puisque les couches du sommet sont plus anciennes que celles sur lesquelles il repose.

Tout au fond, on devine le sommet du Bietschhorn. Ce sommet se trouve entre le Lötschental et la Vallée du Rhône, pratiquement en face de Visp. Sa silhouette caractéristique est incontournable dans le Bas Valais.

Les hauts sommets des Alpes Bernoises sont malheureusement cachés par les premiers sommets à gauche. On ne voit que vaguement le sommet du Wildstrubel.

Concernant les lagopèdes du sommet, il est recommandé de suivre les traces de raquettes déjà existantes. En effet, cet animal, dont la survie est déjà très difficile, peut être mis en danger par un trop fort afflux de touristes.

Aller vers la galerie de l'image

Les images peuvent être copiées à discrétion pour autant qu'elles ne servent pas à des fins commerciales. Si elles devaient êtres présentées sous quelle forme que ce soit, prière de mentionner l'auteur (Charles Lehmann) et le site Web.

Last update: December 11th, 2014